Tōkyō (4)

Publié le par Simon

Mardi

 

(surnommée « journée des échecs » par les plus narquois)

 

Mardi matin, on a décidé d'aller voir Ryōgoku, le quartier du sumō. Celui-ci abrite le Ryōgoku Kokugikan, où se tiennent les principales (les seules ?) compétition de sumō en janvier, mai et septembre ; il abrite aussi des salles d'entraînement et un musée du sumō. Manque de bol (pour moi), la saison de mai ne commençait qu'une semaine ou deux plus tard, alors il n'y avait aucun match à voir. Deuxième manque de bol, le musée était fermé. Alors on a décidé, sur le conseil de notre ami le Routard, d'essayer d'assister à un entraînement !

 

Un sumotori, c'est pas seulement large : c'est haut. Un peu plus grand que moi, mais avec un ordre de grandeur de différence en masse. Alors quand on le voit arriver en peignoir et en tongs sur son vélo, on arrive assez bien à se retenir de rigoler. On a attendu quelque temps devant la salle d'entraînement, sans savoir trop quoi faire, avant qu'une femme, de taille normale, n'en sorte. On peut assister à l'entraînement? Mais bien sûr, il vous suffit d'être ici demain à 7:30. Chic alors !

 

Après avoir englouti des rāmen coréens dans le quartier, on a pris le métro vers le marché aux poissons de Tsukiji, près du port. Près de l'entrée, des petits restaurants de sushi frais (!) devant lesquels des gens faisaient la queue. Manque de bol, celui-ci était fermé pendant la Golden Week, je n'avais donc aucune chance de le voir vivant. On a décidé de s'aventurer quand même sur le marché presque désert… De vastes entrepôts de déchets, de boîtes, et de déchets de boîtes. Une espèce de tractopelle qui faisait mumuse avec de gigantesques tas de cartons ou de polystyrène usagé. Arrivés au bord de l'eau, vue sur le port, des bateaux bigarrés et un mec qui attend, dans sa voiture noire, tel un yakuza…

 

Image157- Image142- Image141- Image155- Image150- Image148- Image152- Image155- 

 

(c'est un des endroits où j'ai pris le plus de photos, parce que les couleurs des peintures étaient très chouettes – mais mon portable n'est pas d'accord pour vous les montrer fidèlement)

 

L'après-midi, on a essuyé quelques nouveaux échecs en essayant de trouver des musées dans le coin de Yanaka. Je crois. Comme on y est retournés le lendemain, je ne sais plus bien quel jour on a fait quoi à Yanaka. Faut demander à Wish.

 

Ailleurs, on a quand même croisé un petit sanctuaire un peu dépassé par la modernité :

 

Image162

 

Ensuite, après un échec de visite au parc du palais impérial, on a pris la route de Shibuya ! Shibuya, c'est le même genre de quartier nocturne que Shinjuku, d'ailleurs les noms se ressemblent et je les confonds tout le temps. Cependant, ce n'est peut-être que moi, mais je n'en ai pas du tout reçu la même impression : Shinjuku m'a paru beaucoup plus humain, vivant, avec des gens contents d'être là pas seulement pour se rendre fous dans des établissements spécialisés.

 

Bon, ça reste un endroit plein de sales jeunes qui se draguent (pas, parce qu'on est au Japon (je plaisante, j'en sais rien)) et d'enseignes lumineuses. Comme ces écrans géants qui diffusent périodiquement des pubs pour Dark Vador – Who is my boss?

 

Image169-

 

(on n'a pas très bien compris, avec Wish)

 

Le carrefour qu'on voit en-dessous des écrans géants est tout près de la station de métro ; il est célèbre pour le nombre incroyable de personnes qu'il voit passer par jour, et par nuit. Il a le diamètre d'une place publique, est alimenté par cinq rues, et lorsque le petit bonhomme est vert, c'est pour tout le monde en même temps. Alors les piétons, qui sont beaucoup trop nombreux, inondent la voie comme deux armées à l'assaut… C'est assez impressionnant à voir.

 

La rue qu'on voit en face est la plus animée du quartier. Elle est chouette.

 

Sinon, ça n'a rien à voir mais j'ai mon visa japonais prolongé jusqu'au 14 décembre ! On remercie tous mon prof qui m'a accompagné au moins cinq fois au bureau de l'immigration pour leur apporter du papier avec des caractères imprimés dessus.

 

Et je ne sais pas comment est la météo chez vous, mais ici la saison des pluies vient de commencer. C'est parti pour environ deux semaines d'averse ! :)

Publié dans Tōkyō

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
<br /> Sinon, si tu veux savoir si tu es le boss de Dark Vador, tu n'auras qu'à te déplacer à Chaville à ton retour.<br /> <br /> Je propose AssurENStourix pour le club de guimbarde?<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Mouais, un peu facile comme ouverture… En plus rien ne dit que c'est le même, il peut y avoir des homonymes.<br /> <br /> <br /> Pour le club de guimbarde, ta proposition a été prise en compte et nous te recontacterons si elle est retenue; merci de ta contribution :)<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> "Sinon, content que t'aies l'air bien arrivé. T'as une adresse pour les cartes postales ? Un blog ? :)) "<br /> <br /> Bon, ça fait 2 mois que je suis bien arrivé. Mon blog, c'est toujours le même, avec mon adresse dedans...<br /> <br /> Sinon, ça te dit qu'on crée à la rentrée un club BdE/BdA de joueurs et amateurs de guimbardes (il faut trouver un nom, parce que Guimbard[ENS], c'est plutôt moche je trouve) ?<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Ok! Vu la variété des noms qu'arbore cet instrument, ça devrait pouvoir se faire:<br /> <br /> <br /> http://fr.wikipedia.org/wiki/Guimbarde_(instrument)#Noms_des_guimbardes<br /> <br /> <br /> Maultromm[ens]l? J[ens] Harps? Khom[ens]?<br /> <br /> <br /> Sinon on peut prendre juste le principe: Réson[ens], ça permet d'inclure d'autres instruments rigolos comme le didgéridou, donc potentiellement JaiL, ou pourquoi pas même le chant dipho :]<br /> <br /> <br /> (par contre ça va être un bordel sans nom - mais ça va de soi)<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> Tu restes là-bas jusqu'à quand ? J'ai encore le temps de t'envoyer une carte ?<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Oui donc je reste jusqu'à fin juillet/début août. Tu as donc largement le temps de m'écrire :)<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> JackFost, Bristol, UK<br /> <br /> Ici le ciel est totalement dégagé, et on subit de plein fouet l'attaque radiative du soleil.<br /> <br /> Pour ce qui est de la pub avec Darth Vader, il semblerait que ce soit un opérateur téléphonique local qui propose aux gens de découvrir si ils sont (ou pas) le boss du mec en costume noir . . .<br /> intéressant.<br /> <br /> A part ça, je t'envie pour la nourriture et les super tarifs parce qu'ici c'est cher et pas toujours très bon. Par contre, mes horaires de travail sont nettement plus cool ^^<br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Moi j'ai envie de découvrir si je suis le boss de Dark Vador. Je pense que je vais acheter un de leurs abonnements téléphoniques.<br /> <br /> <br /> …<br /> <br /> <br /> What?!<br /> <br /> <br /> Sinon, content que t'aies l'air bien arrivé. T'as une adresse pour les cartes postales ? Un blog ? :))<br /> <br /> <br /> <br />
T
<br /> Des remarques :<br /> -pourquoi tu ne parles pas de go (au lieu de parler d'échec) ?<br /> -l'image 169+ ne marche pas top chez moi.<br /> -les chinois, que ce soient des gens, des quartiers, ou des places, ils ont tous presque le même nom à chaque fois. Donc c'est normal si tu confonds (^^)<br /> -le temps : grand soleil avec des températures agréables et raisonnables.<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Des répliques :<br /> <br /> <br />  - Je ne sais pas comment mettre du son ici, donc je ne parle généralement pas. Et je suis toujours lent, donc pas question de faire quoi que ce soit de go.<br /> <br /> <br />  - L'image 169- ne devrait plus poser de problème.<br /> <br /> <br />  - Le nom chinois habituel est Li, je te rappelle, secondé de Tang. J'espérais donc que « Shibuya » ou « Shinjuku » y ressemblent suffisament peu… Mais non :)<br /> <br /> <br />  - Le temps : Merci pour ton obligeance. Finalement c'est pas tant l'averse que ça ici, enfin pas toute le temps…<br /> <br /> <br /> <br />