Moshi Nara e ittara

Publié le par Simon

Hier je passais sur mon blog pour voir s'il y avait du nouveau, et, déçu, je me suis rendu compte qu'il n'y en avait pas eu depuis plus de trois semaines! Comme ça m'inquiétait un peu, j'ai décidé d'écrire un nouvel article pour donner des nouvelles et me rassurer.

 

Alors, l'autre jour, on est allés à Nara sous un soleil écrasant. Cette ville, située à une heure de train au sud de Kyoto, a été la première capitale fixe du Japon, avant Kyoto. Aujourd'hui, elle se caractérise principalement par l'abondance de temples et de sanctuaires, de daims, et de touristes. Si vous avez accroché sur un de ces mots, en fait la ville est collée à un parc qui est plein de daims semi-apprivoisés. Comme les touristes sont rarement agressifs, ils ont fini par n'avoir peur de rien et se promènent n'importe-où.

 

Image041

(oui et puis en ce moment je m'entraîne à cadrer avec les pieds)

 

Passée l'émotion de voir ces charmantes petites créatures, vient celle de les voir intimider le touriste afin de récupérer les croquettes qu'il vient acheter pour elles. Sale bête ! Nous en avons donc pris congé pour aller visiter, comme il se doit, les endroits les plus connus (les premiers marqués dans le Routard). C'était très joli, mais c'est finalement un peu désagréable de ne croiser que des touristes et des marchands de glaces dans une ville aussi historique. Et comme les temples sont des lieux publics, ils ferment tous vers 5 heures alors qu'il fait encore super beau, faqu'on n'a pas pu en visiter tant que ça. Heureusement, on a quand même pu amortir le soleil avec des glaces au thé vert, et c'est super bon.

 

Pour ceux qui aiment les records, Nara est réputée pour son Todai-ji, le plus grand temple en bois du monde. Celui-ci abrite un bouddha de quinze mètres de haut et 500 tonnes, le plus grand bouddha en bronze du monde. Il est assez impressionnant à voir. L'endroit a été un lieu de rayonnement du bouddhisme lors de son introduction au Japon, je crois.

 

Le grand homme en question :

 

Image038

 

Et un de ses deux acolytes :

 

Image039

 

Cette journée était très sympathique, mais le soleil tapait un peu trop fort… Eh ben le lendemain matin, c'était le déluge. J'ai rarement vu une pluie aussi forte. Mais bon, j'étais déjà dehors et à vélo et c'était trop tard pour rentrer, parce que j'avais décidé de visiter… Arashiyama ! Ce village en périphérie de Kyoto est accessible à vélo (quoiqu'un peu loin en y repensant), et très charmant par temps pluvieux. Il y a un chouette pont :

 

Image046

 

Et des chouettes montagnes :

 

Image047

 

(je mets des photos pour le principe, mais il faudrait que vous veniez voir en vrai, ç'a pas rapport)

 

Bon, dans le coin y a des temples comme d'hab, et puis un petit train qui traverse les montagnes et m'a donné un aperçu de la campagne, dont voici un aperçu d'aperçu :

 

Image057

 

Tous ces champs plats sont des rizières. Bien arrosées après une bonne sécheresse, vues de près, ça donne ça :

 

Image055

 

Voilà voilà.

 

À part ça, j'ai eu la chance de pouvoir suivre un cours de calligraphie, avec pinceau et encre de Chine. C'était trop bien. Par contre c'est un peu difficile, même quand on a l'habitude d'écrire au crayon ou quoi. J'ai pas de scanner, je vous montrerai en rentrant.

 

Et ce week-end, je retourne embêter Lorraine à Tokyo, avec l'aide de mon binôme Tanaka ! Même si la météo dit qu'il va pleuvoir. Après tout, c'est déjà mon antépénultième week-end au Japon :o

Publié dans Photos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
<br /> Big up!<br /> tu ne donnes plus du tout de nouvelles!<br /> j'espere que ca va bien!<br /> Mon amie de St Petersbourg dit qu'a partir du 25 aout elle pourra peut-etre nous heberger pour qq jours... donc voilaa...<br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Hai hai!<br /> <br /> <br /> Désolé pour les nouvelles, je suis un peu fatigué ces temps-ci et la flemme d'écrire mon rapport se transmet aussi au blog. Sinon ça va. J'ai récupéré mon visa russe mercredi: ça, c'est fait (il<br /> était temps?). Par contre, est-ce que ton amie de St-Pétersbourg pourra nous héberger avant le 25 août? Parce que c'est mon jour de départ en fait…<br /> <br /> <br /> Va bien, toi, aussi!<br /> <br /> <br /> <br />